Haiti futur s’investit

 

(c) haitifutur.com
(c) haitifutur.com

Lorsque l’on vient à parler de Haïti dans les médias internationaux, deux lunettes journalistiques semblent s’imposer spontanément : soit on se met d’accord pour peindre avec un réalisme excessif la surface défigurée et franchement déprimante, ou, et ceci depuis au moins la sortie du film de Raoul Peck, on vilipende l' »Assistance Mortelle » des ONG et politiciens véreux qui à eux seuls seraient, responsables du « cauchemar haïtien ».

La réalité, et vous l’aurez déduit, est simplement plus complexe que ça. Grattez un tant soit peu la poussière du dessus et c’est une perle qui émergera. Une perle, certes, en chantier mais dont la beauté époustouflante n’est plus à prouver. En témoigne d’ailleurs le projet exaltant de mes amis sur Ayibopost qui est d’ouvrir sur internet une fenêtre vers la magnificence de nos plages, nos panoramas réjouissants et notre soleil souriant. D’après ces derniers, chacun peut, avec ses lentilles numériques, rendre compte de sa propre expérience et démonter ce que l’ecrivaine nigériane Chimamanda Adiche appelle le danger de la « single story ». Entendez par là « le point de vue unique, façonné par les clichés notamment médiatiques».

Ce n’est pas tout. 

Des Organisations Non Gouvernementales, contre vents et marées, se tiennent au quotidien aux côtés de la population, palliant ici un manque de présence et là un défaut de vision. Je rendais compte sur ce blog en septembre 2014 de l’initiative de l’ONG Haïti Futur. Elle a mis sur pied à Camp Perrin, une commune de la troisième ville du pays, les Cayes, une fabrique de crème glacée. En plus, ils s’investissent depuis 20 ans dans l’éducation et depuis 5 ans dans l’éducation numérique en Haïti. Mettant le pays avec leurs tableaux numériques interactifs (TNI) sur pied d’égalité en matière d’innovation avec des pays d’Europe ou d’Afrique par exemple. Sur demande des lecteurs de ce blog, je publierai prochainement un compte rendu de leurs différentes activités.

Somme toute, voir la réalité sans tomber dans la complaisance ; dépasser les préjugés sans faire dans la fausse authenticité est accessible à tout le monde. Mais seulement, il faut en avoir la volonté et le courage.

The following two tabs change content below.
Widlore Mérancourt
Blogueur haïtien, bénévole, étudiant en sciences juridiques, présentateur télé.

3 réflexions au sujet de « Haiti futur s’investit »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.