Archives du mot-clé liège

Le français menace-t-il le créole ?

La délégation haïtienne au Forum Mondial de la Francophonie. Photo : Didier Diempi Gabiam
La délégation haïtienne au Forum mondial de la Francophonie. Photo : Didier Diempi Gabiam

« Dans le jardin, les fleurs sont multiples mais l’eau est une. » Cette phrase aux allures de mantra d’Abd Al Malik pourrait bien résumer le Forum mondial de la Francophonie. Organisé dans la magnifique ville de Liège (Belgique) du 20 au 23 juillet cette année, il a été le prétexte pour réunir des jeunes créatifs du monde entier autour de la langue française.

Étant porteur de projet, j’y ai rencontré 4 autres compatriotes haïtiens qui à eux tous n’ont pas pu m’empêcher de me perdre avec plaisir dans les labyrinthes de la ville.

Le jour avant notre départ, j’ai improvisé avec eux une petite émission, Place Saint-Lambert. En droite ligne avec l’actualité en Haïti, je leur ai demandé si le français représente une menace pour le créole.

Le problème est complexe et les façons de l’aborder sont multiples. Selon Sandy Antoine, la « diabolisation du français » vient d’un retournement de l’histoire. Ayant pendant longtemps catégorisé le français comme langue d’élite, maintenant, les gens commencent à s’élever contre cet héritage.

Pour Qualito Estimé, « dans le contexte mondial aujourd’hui, aucune langue ne peut représenter une menace pour une autre langue ». Il salue les différents travaux effectués pour standardiser la langue notamment la récente création de l’Académie créole. Manus Fleury souligne lui comment la pluralité des cultures est bénéfique pour la diversité.

Journaliste spécialiste des questions culturelles, Vincent Meem Shoomeatove avance que les créolophones devraient plutôt tirer leçon de la francophonie et lance l’idée d’un festival ou d’un « Forum mondial du Créole ».

Je vous invite à découvrir l’entrevue tournée sur « Place Saint-Lambert » à Liège. Je remercie le Liégeois Didier Diempi Gabiam dont la sympathie et « l’amateurisme » très professionnel ont permis la réalisation de cette vidéo.

#FMLF2015 : Quelle aventure !

sec_gen_Michaelle_jean_FMLF_2015_mylene_widlore
Avec la Sec. Gen. de la Francophonie, Mme Michaelle Jean

 

L’idée de réunir la crème de la Francophonie créative du monde entier jalonne toute la démarche du Forum Mondial de la Francophonie. Organisé au Québec pour sa première édition, il a etabli son quartier « CréActif » à Liège en Belgique pour sa seconde édition du 19 au 23 juillet 2015.

J’y ai présenté le projet « Passerelle Caraïbe » que je porte avec Mylène Colmar et Axelle Kaulanjan. L’accueil mais surtout les précieux conseils des participants à notre atelier et ailleurs ont renforcé le concept et augmenté d’un cran notre détermination à aller vers la concrétisation de notre rêve. Présente avec son équipe, la secrétaire générale de l’OIF, Michaelle Jean, nous a réjouit de ses commentaires et de son sens aigu de ce qu’est un projet qui doit grandir sans perdre son âme.

11774625_10152928551197793_1141658367_n

Je voudrais ici lui exprimer notre profonde gratitude pour (nous l’espérons tous) ce début d’une coopération fructueuse dans le respect de la diversité et des valeurs que véhicule la francophonie mondiale et plurielle qu’elle incarne brillamment.

En parallèle, j’ai rencontré à ce forum des gens formidables et des amis numériques qu’il me tardait d’étreindre physiquement. Je ne pourrais pas tous les citer mais j’ai une pensée spéciale pour Mylène, une enthousiaste de pure souche avec qui j’ai virtuellement travaillé pendant des mois, le maestro du formidable projet Mondoblog et Arablog Ziad Maalouf pour ses précieuses recommandations, le congolais brésilien Serge Djino Katembera qui a élargi ma vision du monde, Dj Didier Gabiam de Liège pour m’avoir conduit à travers sa ville vivante et fait goûter la légendaire bière belge, Haïfa de la Tunisie qui m’a fait manger turc, sûrement une des meilleures cuisines du monde et gentiment tenu compagnie dans mes périples piétons près de la Meuse dans le calme de la nuit liégeoise.

Pour ce qui est de la ville de Liège, elle a matérialisé en moi la conception que j’ai d’une ville moderne, ouverte sur le monde et accueillant la diversité. Ses habitants sont sympathiques et avenants. Ce sont des gens qui spontanément vous propose leur aide vous voyant en difficulté à trouver votre chemin. Les jeunes recrutés pour l’événement ont quadrillé la ville pour apporter assistance aux participants du forum.

Cc : SDK
Cc : SDK

L’expérience a été tellement riche qu‘un seul billet ne saurait en restituer la richesse mais j’espère ici vous donner envie de postuler pour le troisième forum qui vraisemblablement sera réalisé dans un pays africain. Néanmoins,  attendez vous à être déçu de la brièveté des rencontres (moins d’une semaine), de la fugacité de ces joies intenses où l’on se définit dans la différence de l’autre en lisant souvent dans ses yeux l’expression de valeurs partagés et la volonté implacable de travailler pour un monde meilleur. C’est aussi ça la francophonie !